Docteur Béatrice Copin

MALADIE OU NEVROME DE MORTON

Dernière mise à jour 01/09/13

DE QUOI S' AGIT-T-IL ? 

La Maladie ou Névrome de Morton est une affection du nerf inter-osseux plantaire du pied. Nous avons 4 nerfs inter-osseux plantaires pour chaque pied, ces nerfs cheminent comme leur nom l'indique, entre les  5 os métatarses. ils assurent la sensibilité de la petite zone de peau située entre les orteils.
Dans la Maladie de Morton un ou plusieurs ce ces nerfs inter-osseux plantaires est trop à l'étroit à un endroit de son passage en les os métatarses . Il frotte contre les os et cet endroit se forme un renflement sur le nerf irrité. Ce renflement est appelé le Névrome de Morton.


DE QUOI SOUFFRE-T-ON ?



Douleur
Elle débute en général progressivement mais parfois le début peut être brutal. et intense. Au début  il s'agit d'une douleur très localisée, donnant l'  impression de " sentir quelque chose sous pied " comme si l' on marchait sur un gravier par exemple.
Puis la simple gêne devient une véritable douleur qui peut être très intense et qui de localisée sous le pied à un endroit précis à la base des orteils, diffuse plus largement à l'avant du pied.
La douleur est particulièrement présente lorsque le pied est chaussé et se calme en ôtant la chaussure.
Lorsque on pratique un examen radiologique simple il est général normal et rien ne semble expliquer les symptômes décrits. Il n'est pas rare que le diagnostic ne soit pas posé pendant plusieurs mois et malgré plusieurs consultations car la Maladie de Morton est peu connue de certains médecins. Si l' on ne pense pas alors à pratiquer une échographie ou une IRM on a peu de chance de trouver l'explication du problème.

Fourmillements
Ils ne sont pas systématiques mais lorsqu'ils sont présents c'est très typique d'un Morton. ce sont des fourmillement ( le terme médical est paresthésies ) ressentis entre deux orteils. Cela peut aussi être une sensation d'engourdissement.


QUELLE EST L'EVOLUTION

Tant que le Névrome de Morton est petit il peut régresser et disparaître. C' est tout l'intérêt de faire le diagnostic tôt.
Les semelles orthopédiques, un bon chaussage et parfois les infiltrations peuvent éviter toute chirurgie.
Au delà d'une certaine taille la chirurgie sera nécessaire car les douleurs deviennent de moins en moins tolérables.
Il n' y a aucun risque de paralysie dans la Maladie de Morton.